Blog, Vitalité

Tous les éléments vivants de la nature sont interdépendants les uns par rapport aux autres

La nature est et restera notre mère nourricière à tous : nous devons l’aimer et la respecter si nous souhaitons être et rester en bonne santé!

  • Interdépendance avec la Nature :
    Vous avez du remarquer que lorsqu’il nous arrive un gros pépin dans la vie du style : votre conjoint vous quitte, votre boss vous licencie, votre meilleur ami vous trahit… Votre première réaction c’est souvent d’en parler à une personne bienveillante qui saura vous conseiller et vous consoler. Mais on n’a pas toujours la bonne personne sous la main!  Pourtant il est très rare que dans ces moments là, on reste seul entre 4 murs.

Alors qu’est ce qu’on fait? La plupart du temps, suivant le lieu où l’on se trouve, on va se réfugier dans la nature, seul avec elle. On peut marcher ou courir dans la forêt, s’allonger sur l’herbe et regarder le ciel et la cime des arbres, se promener au bord d’un lac ou de la mer, s’y baigner, s’assoir et contempler un paysage naturel… On a un besoin vital de s’immerger dans la nature, car on a l’impression qu’elle nous protège, qu’elle nous apaise et nous aide à mieux intégrer ce coup dur qui vient de nous frapper.

Nous le faisons instinctivement, car nous faisons partie de l’univers qui nous entoure, que nous le voulions ou pas, nous dépendons de lui.

Nous n’en avons pas conscience nous les urbains indéracinables, mais la nature dans toute sa générosité nous apporte des bienfaits précieux.

D’abord les ions négatifs, ces fines particules électriques, qui renforcent notre immunité et nous rendent résistants à la maladie. Nous les trouvons dans la forêt, au bord de la mer et surtout près des cascades d’eau. La plus forte concentration se trouverait près des chutes du Niagara, oui je sais ça fait un peu loin, mais des ballades régulières dans la campagne suffisent à nous en apporter tous les bienfaits.
Ensuite, il y a les photons, ces grains de lumière si bénéfiques pour nos systèmes hormonal, immunitaire et nerveux. Les molécules odoriférantes sont également source de bien-être, tout comme les sons et les bruits de la nature, du chant des oiseaux au frémissement des feuilles caressées par le vent et enfin la beauté de la nature, les paysages majestueux ou sauvages qu’elle nous offre.
En fait, tout cela c’est la vie et peut-être que plonger dans la nature nous rappelle à la vie, nous redonne notre instinct naturel de vouloir continuer à vivre, même si c’est difficile et compliqué.

Alors, n’attendez pas d’apprendre une mauvaise nouvelle pour profiter et jouir de ces merveilleux cadeaux de la nature!

  • Interdépendance avec les Humains :
    Si nous faisons partie intégrante avec l’univers et sommes interdépendants avec chaque élément vivant de la nature, imaginez la puissance de connexion qui existe entre les êtres humains et le besoin fondamental que nous avons d’être en relation les uns avec les autres. D’ailleurs, c’est grâce à cette relation, plus particulièrement la relation sexuelle,  que notre espèce peut survivre. Bien sûr, ces liens qui nous unissent les uns aux autres sont d’autant plus forts si ces personnes font partie de notre famille, ou de notre cercle d’ amis, ou d’une même communauté. Mais même lorsque nous ne savons rien d’une personne, qu’elle nous est totalement inconnue, nous sommes liés à elle et inversément.

Ce lien très fort et pourtant insoupçonnable, nous sommes nombreux à le vivre lors d’événements fortement chargés en émotion. Cette émotion peut être la joie et l’enthousiasme, qu’on retrouve souvent dans le sport (JO, Coupe du Monde de foot…), mais elle peut être aussi l’angoisse, le désarroi, la panique, la peur.

Nous avons pu en avoir malheureusement la démonstration lors des terrifiants attentats qui ont touché Paris en 2015 et Nice le 14 juillet 2016. Dès le lendemain des rassemblements spontanés de gens qui ne se connaissaient pas, de tous âges, de toute origine se sont formés sur les lieux du carnage. Sans organisation préalable, des centaines, des milliers de personnes se sont retrouvées là, les uns avec les autres, pour rendre hommage aux victimes bien sûr, mais aussi pour se connecter, se sentir moins faible, puiser chez l’autre des forces et du courage.

Nous avons un besoin fondamental d’être connecté à la vie pour être en bonne santé.

J’ai parlé de la nature, des êtres humains, mais j’aurais pu également évoqué l’importance que nous devrions accordée à nos cousins, les animaux. Le meilleur exemple que j’ai pu voir, c’est le magnifique reportage diffusé sur Envoyé Spécial, France 2, le 12 juin 2016 : « Des animaux au secours des hommes » de Hélène Gateau. Je vous invite à le découvrir au plus vite.

Voilà mes amis, vous voyez, nous ne sommes pas seuls comme nous avons tendance à le penser dans notre société. Il vous suffit d’être connecté, mais pas seulement sur les réseaux sociaux, dans la vraie vie aussi!

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Accédez à toutes des clés simples pour être mince, belle, en bonne santé et avoir une énergie au top sans aucune frustration.

I will never give away, trade or sell your email address. You can unsubscribe at any time.

1 thought on “Tous les éléments vivants de la nature sont interdépendants les uns par rapport aux autres”

Laisser un commentaire