Blog, Nutrition

Tout ce que vous devez savoir sur l’eau que nous buvons

Comme vous le savez sûrement , l’organisme humain est comme notre planète, constitué en majorité d’eau :

80% pour le corps d’un bébé, 70% pour celui d’un adulte et 65% pour celui d’une personne très âgée. D’où son importance!

Cette quantité d’eau qui emplit notre organisme ne cesse de fluctuer, étant éliminée en permanence en plus ou moins grande quantité par les urines, la transpiration, les selles, les poumons, et réabsorbée de façon tout aussi aléatoire à travers les aliments que nous ingérons, l’eau que nous buvons par soif et enfin, l’eau issue du travail cellulaire (nos cellules brulent avec l’oxygène nos nutriments qui sont ainsi transformés en gaz carbonique et en eau).

Il est donc simple de comprendre que lorsqu’on a une activité physique très intense, ou qu’il fait très chaud, la perte d’eau va être importante; il sera donc indispensable de s’hydrater. D’ailleurs, dans ces cas-là, la soif se fait sentir.
L’eau est donc la boisson « sacrée » pour l’organisme et il est important de bien s’hydrater mais jamais en excès.

Alors, quel type d’eau devons nous boire, en quelle quantité et à quels moments?

Le type d’eau :

L’EAU DU ROBINET : difficile de répondre car sa qualité varie suivant le lieu d’habitation* ; en effet dans certaines communes, on trouve dans l’eau du robinet des pesticides issus d’herbicides pourtant interdits depuis des années mais qui ont contaminé les nappes phréatiques de la région. D’autre part, il arrive que dans certains endroits l’eau ait une odeur de chlore plus ou moins forte ou qu’elle passe par de très vieilles canalisations avec un risque potentiel de présence de métaux lourds comme le plomb.  Même si l’agence française de sécurité sanitaire des aliments semble rassurante sur les risques potentiels de boire cette eau, le sujet n’en est pas moins controversé.
Aussi, dans le cas où vous voulez absolument boire de l’eau du robinet, utilisez alors des filtres ou des fontaines à eau filtrantes.
*Pour connaitre la qualité de l’eau de votre municipalité, cliquez sur ce lien
https://www.quechoisir.org/carte-interactive-qualite-eau-n21241/

LES EAUX MINERALISEES : elles apportent des minéraux et des oligo-éléments si importants pour la santé, mais elles ne permettent pas une élimination efficace des « déchets » (urée, métaux lourd…) Il s’agit de Vittel, Contrex.

LES EAUX PEU MINERALISEES : ce sont les plus recommandables car elles contiennent peu de nitrates et favorisent les éliminations. il y a Montcalm, mais j’ai une préférence personnelle pour Mont Roucous.

Quelle quantité :

Attention aux quantités exorbitantes d’eau que certaines personnes avalent tout au long de la journée! Certains boivent jusqu’à 3 à 7 litres d’eau par jour!  Bien sûr si la soif se manifeste et dans ce cas-là, oui, mille fois oui, nous DEVONS boire, c’est indispensable!
En revanche, si vous avalez des litres d’eau sans soif ou sans raison thérapeutique, vous allez augmenter votre volume sanguin qui lui-même va solliciter et fatiguer davantage votre coeur qui pompe plusieurs milliers de litres par 24 heures; vous déclencherez également une forte dilution du milieu intercellulaire par rapport au milieu intracellulaire, pouvant altérer gravement les cellules concernées. D’autre part, cela va diluer les sels minéraux si précieux pour l’organisme, et l’acide chlorhydrique indispensable pour désinfecter le bol alimentaire et responsable de l’équilibre entre nos deux grandes flores (fermentation et putréfaction).

Conclusion, sauf en cas de pathologie ou de déshydratation excessive due à l’exercice physique ou à la chaleur, type canicule, restez mesuré dans votre consommation quotidienne d’eau : 1 litre et demi quotidien est suffisant.

A quels moments :

  • A chaque fois que la soif se manifeste.
  • Avant, pendant et peu de temps après les repas : l’eau absorbée va aider l’assimilation et la digestion des amylacées (céréales, farineux, légumineuses) et faciliter la digestion dans sa globalité. La consommation de tisanes pourra se faire 30 à 45 minutes après le repas mais pas plus tard.
    En revanche, il sera déconseillé de boire entre les repas, sauf sil y a soif bien sûr. Pourquoi?
    Les protéines vont être digérées 1H30 environ après la fin du repas dans un estomac très acide de part la présence des sucs gastriques. L’eau ingérée à ce moment-là diluerait l’acide chlorhydrique et la pepsine, indispensables à la digestion des protéines.

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Accédez à toutes des clés simples pour être mince, belle, en bonne santé et avoir une énergie au top sans aucune frustration.

I will never give away, trade or sell your email address. You can unsubscribe at any time.

Laisser un commentaire